Sélectionner une page

On me demande souvent quel support j’utilise pour fixer mon smartphone sur mes vélos. Et c’est une question sur laquelle je me suis penchée depuis plus de 10 ans. J’ai testé de nombreux systèmes, entre pochettes zip, pinces en plastiques, fixations souples en caoutchouc, supports universels ou spécifiques au téléphone, etc. J’ai testé du quadlock, du noname, du Zéfal… sans jamais être vraiment satisfait. Depuis 3 ans, je ne me pose plus la question et j’utilise toujours le même système, c’est pourquoi j’ai décidé d’en parler ici.

Shapeheart, qu’est-ce que c’est ?

Shapeheart est une petite startup française, qui propose des systèmes de fixation de smartphone pour les motos, la course à pied et surtout pour le vélo.

Le concept est simple : un puissant aimant se fixe sur le guidon grâce à une sorte de caoutchouc élastique (fourni en plusieurs tailles, pour s’adapter à plusieurs diamètres de guidons). Sur l’aimant, on va poser une pochette dotée d’une plaque de métal. Dans cette pochette qui tient solidement sur le guidon grâce à l’aimant, on va glisser le smartphone. La pochette est transparente d’un côté pour permettre l’utilisation de l’écran, y compris la partie tactile. Les versions les plus récentes comprennent également une vitre à l’arrière pour utiliser l’appareil photo du smartphone. Il existe aussi des versions avec un trou en bas afin de charger le smartphone et mieux entendre les hauts parleurs, même si le smartphone est dans la pochette.

Un système, de nombreuses possibilités

Si la fixation au guidon sans outil ne vous intéresse pas ou n’est pas adaptée à votre guidon, vous pouvez opter pour la fixation « pro » qui se visse de façon plus traditionnelle.

Si le téléphone prend trop de place sur votre guidon (à cause d’un cintre court, de la présence d’accessoires comme une sonnette, lumière, compteur, etc.), alors vous pouvez opter pour le « booster 360 » qui ajoute un bras inclinable et rotatif qui permet de déporter le téléphone d’une dizaine de centimètres et de l’orienter comme on veut.

Avec le booster 360 qui permet de déporter le téléphone du guidon et l’incliner

Si vous faites du vélo fréquemment sous la pluie, toutes les pochettes résistent à la pluie, mais l’un des modèles est même conçu pour être utilisé sous l’eau ! Idéal pour utiliser la même pochette sur son smartphone ou en plongée.

Parfaitement étanche à la pluie et même à l’immersion dans l’eau pour la version waterproof

Si vous êtes plutôt moto ou course à pied, des fixations au bras ou au guidon de moto existent, mais je n’ai pas testé.

Shapeheart propose également une fixation directement sur la potence du vélo. Ici, l’aimant est vissé sur la potence.

Vous ne voulez pas glisser votre smartphone dans une pochette ? Il existe des plaques métalliques à coller au dos de votre smartphone (ou coque de smartphone) afin qu’il tienne directement sur l’aimant, sans pochette. J’ai testé et c’est top, même si la plaque métallique empêche (logiquement) la recharge par induction. La plaque est suffisamment épaisse pour tenir fermement avec l’aimant, mais assez fine pour ne pas déranger au quotidien. Ci-dessous :

Fixation avec un aimant : ça tient vraiment ?

Je l’ai utilisé en gravel, VTT, vélo de ville sur des pavés… Et ça tient vraiment bien. La seule fois où mon smartphone s’est décroché, je l’avais mal fixé : la plaque métallique n’était pas en face de l’aimant, mais juste au bord de celui-ci. Donc mon conseil : essayez de centrer la plaque métallique sur l’aimant et vous n’aurez aucun problème. Ca tient tellement qu’en tenant fermement le smartphone, on peut soulever un vélo de route uniquement via le smartphone qui tient avec l’aimant !

En vidéo

J’ai publié une vidéo pour expliquer comment ça fonctionne, montrer que ça tient bien et même faire une démo de l’étanchéité des pochettes. Je parle aussi des concurrents, du prix et des avantages/inconvénients du produit.

La vidéo date de l’été 2021 et entre temps Shapeheart a sorti de nouveaux accessoires, en particulier le booster 360 donc j’ai refait une vidéo en avril 2022 :

Conclusion

Depuis que j’utilise ce système, je ne ressens plus le besoin d’aller voir ce qui se fait ailleurs alors que pendant plus de 7 ans j’ai cherché une solution qui me convenait. Rien n’est parfait, mais ça correspond à toutes mes utilisations et à tous mes vélos (pliants, route, gravel, VTT, ville, cargo…).

Côté défaut, on peut noter le prix si on prend plusieurs modules et accessoires, l’incompatibilité de certains modules entre eux (dock magnétique et booster 360, par exemple), le fait que la plaque de métal empêche la recharge sans fil si vous la collez à votre smartphone, l’incompatibilité du support pro avec les guidons un peu épais (il faudrait le proposer en plusieurs tailles). Mais tout cela reste des détails par rapport aux points positifs selon moi. Le système est assez versatile (plusieurs fixations, pochettes et accessoires) pour un prix qui reste correct. J’ai testé une fois le SAV en 2020 sans problème.

Je pense que tout est dit dans les vidéos ci-dessus, mais s’il vous reste des questions, n’hésitez pas dans les commentaires, ici ou sur Youtube !

Vous pouvez retrouver les produits sur Shapeheart.com et sur la boutique officielle Shapeheart sur Amazon. Si vous achetez les produits sur shapeheart.com, entrez le code QUELVELO10 pour bénéficier de 10% de réduction sur tout leur site !

Cet article et les vidéos ne sont PAS sponsorisées : je n’ai pas été payé pour parler de ces produits. Même si vous utilisez le code QUELVELO10 sur shapeheart.com, vous aurez -10% mais je n’en saurai rien et je ne touche pas de commission. Les liens Amazon sont des liens affiliés, mais que vous achetiez du Shapeheart ou n’importe quel concurrent, cela n’a aucun impact sur les commissions.